fbpx

Lisbonne Ouest

La balade du “Tour de Lisbonne Ouest” commence au centre- ville et se termine à Belém.

Nous avons commencé la visite par Alfama et Chateau de São Jorge. Alfama est l’un des plus anciens quartiers de Lisbonne. Il a été pendant longtemps un quartier de pêche et avec de nombreuses églises,la plupart d’entre eux ont été détruits lors du tremblement de terre de 1775. Les fouilles archéologiques remontent à l’époque de l’Empire romain et des visigoths. À Alfama, nous pouvons visiter la cathédrale, les ruines du théâtre romain, le château de Saint-Georges, les points de vue de Santa Luzia, les Portes du Soleil, le marché aux puces, le Panthéon National, le Musée du Fado, et bien plus encore…

D’Alfama nous nous dirigeons vers Chiado. Largo Camões est notre première référence, en hommage au poète qui a fait vivre les souvenirs des découvertes portugaises, auteur de la plus grande œuvre littéraire portugaise “Os Lusíadas”. En descendant vers le lever du soleil, flanqué de deux imposantes églises historiques, prenons un café avec Fernando Pessoa, une autre grande figure portugaise de notre littérature, poète, philosophe, dramaturge et traducteur de Shakespeare pour la langue portugaise.

J’espère que vous n’avait pas oublieé de prendre  le café avec le poète  Fernando Pessoa à la Cafétéria Brasileira “Brésilienne”? Nous aurons besoin d’un peu d’énergie pour monter jusqu´au  Largo Trinité (Largo da Trindade), et après descendre au Largo du Carmo, pour accéder au sommet de l’emblématique ascenseur de Santa Justa  et profiter du centre-ville de Lisbonne dans la perspective opposée au Château de São Jorge. Du haut de l’ascenseur nous pouvons voir de plus près les ruines du Couvent du Carmo partiellement détruit par le tremblement de terre de 1775 et la  fantastique récupération de la  Rue du Carmo et  les entrepôts du Chiado détruits par le grand incendie de Lisbonne en 1988.

C’est peut-être une bonne idée de récupérer de l’énergie et de choisir un endroit pour déjeuner.

Aprés nous suivons vers Belém. Pour les voyageurs des Amériques, il est  important de se rappeler les prèmiers navigateurs aériens qui ont  traverser  l’Atlantique Sud , les amiraux Gago Coutinho et Sacadura Cabral. Apprécier le confort de la réplique de l’avion où ces héros ont ouvert la voie pour qu´on puisse être la aujourd’hui. Enfin, nous nous tenions devant l’imposante Torre de Belém, à l’origine flanquée d’eau, autrefois bastion de la défense de la ville de Lisbonne et élue l’une des sept merveilles du Portugal.

Il ne faut plus que deux arrêts. Nous nous dirigeons maintenant vers le Monument des Découvertes, érigé en 1940 à l’occasion de l’Exposition du Monde Portugais,  en souvenirs des découvreurs portugais qui sont sur son arc, l’imposante figure du cinquième fils du roi João I, l´Infant dom Henrique, notre découvreur de référence.

Nous vous suggérons de traverser à pied le tunnel sous la ligne de chemin de fer Lisbonne-Cascais jusqu’à l’emblématique Monastère de Jerónimos, une autre des sept merveilles du Portugal, avec le statut de Panthéon, érigé en mémoire de la découverte du chemin maritime vers l’Inde, et avec le produit de ce commerce. Il a fallu environ 100 ans pour terminer.

Le Tour ne pouvait se terminer qu’à l’usine des célèbres Pastéis de Belém. Ne vous tenez  pas à la porte, entrez, profitez d’une partie de cette usine séculaire depuis 1837, asseyez-vous et savourez quelques pastéis de belém , pendant que votre guide vous raconte une autre histoire.

Demain, ou quand vous reviendrez à Belém, n’oubliez pas de visiter notre meilleur et le plus superbe Musée des Coches, et dans l’autre côté de la ligne, l’étonnant et monumental bâtiment de la grande centrale électrique qui éclairé autrefois Lisbonne.

Merci d’avoir voyagé avec nous,
L´equipe Arado Azul

Open chat
Precisa de ajuda? Need help?